Depuis la fin du confinement, l'équipe du musée Alpin a repris ses activités sur site et notamment le service des collections avec deux retours d'oeuvres !

Les oeuvres déconfinées !
Actualités des collections du musée Alpin : retour d'un prêt de tableaux ©musée Alpin

Depuis la fin du confinement, l'équipe du musée Alpin a repris ses activités sur site et notamment le service des collections avec deux retours d'oeuvres !

Retour de restauration

Les restaurations d'oeuvres sont liées aux missions de conservation des collections et de leur transmission aux générations futures. Aussi, le service des collections du musée Alpin veille à l'état des oeuvres et étudie les besoins : intervention prioritaire, dégradation en cours, perte de lisibilité ou d'esthétique de l'oeuvre...

Des campagnes de restauration sont ensuite lancées par type de support, de technique ou encore par ensemble : celle lancée en 2019 concerne d'ailleurs un ensemble de 111 documents reliés, avec des carnets de guides, des brochures touristiques, des registres de refuges et d'hôtels...

Une fois le dossier validé par la Direction des Affaires Culturelles Régionale (DRAC), la campagne peut bénéficier du soutien financier de l'Etat et de la Région à travers le Fonds Régional d'Aide à la Restauration (FRAR) et la restauration peut commencer. Marie Messager, restauratrice, est ainsi  intervenue sur plusieurs aspects selon l'état : assainissement et nettoyage des oeuvres, consolidations, comblement de lacunes, traitements des reliures...

Grâce à son intervention, la plupart de l'ensemble est de retour au musée Alpin !

Retour de prêt

Les expositions participent à la diffusion des connaissances, et le musée Alpin est sollicité dans ce cadre pour des prêts d'oeuvres, notamment en lien avec la représentation de la montagne.

Du 6 décembre 2019 au 14 mars 2020, l'exposition "Derrière la montagne, la face cachée du tableau" au Couvent Sainte-Cécile de Grenoble, a accueilli trois peintures du musée Alpin : deux de Gabriel Loppé et une d'Hippolyte Ravanel.

Le Fonds Glénat, producteur de l'exposition, a ainsi sollicité le service des collections pour le prêt des oeuvres. Une fois l'exposition finie, les tableaux sont rendus au musée via une société de transport : les oeuvres sont déballées et Stéphanie Mazuer, responsable du service collections, réalise les constats en comparant l'état des oeuvres avant et après le prêt.

Les tableaux peuvent ensuite réintégrer les collections du musée !